Le secteur Citoyenneté

Le secteur citoyenneté vise à promouvoir les valeurs et objectifs de l’Office de la Jeunesse en rapprochant les citoyens de cette dernière et à les inciter à s'engager plus fréquemment auprès des institutions et à la vie de la cité, d’ associer étroitement les jeunes citoyens aux réflexions et débats sur le développement de leur ville de par leur engagement au Conseil Municipal des Jeunes, d’intensifier les relations et les échanges entre citoyens provenant des quartiers de la ville, notamment à travers les projets du Conseil Municipal des Jeunes, et à stimuler les initiatives des jeunes engagées dans la promotion d'une citoyenneté active et participative.

Le Conseil Municipal des Jeunes

Instance démocratique et participative de la jeunesse, siègent 18 jeunes âgés de 12 à 21 ans, scolarisés dans les collèges et lycées de la ville ou engagés depuis peu dans la vie active. Ils sont issus de milieux sociaux et économiques différents et pour certains de situations difficiles (précarisation face à l’emploi). Ces jeunes résident sur l’ensemble des quartiers de Bruay-la-Buissière ou sur les communes limitrophes (Haillicourt, Hesdigneul, Houdain...).

L’interêt de la création d’un Conseil Municipal des Jeunes et D’enfants dans une démarche de démocratie locale :
1. Assurer l’interface entre l’Office de la Jeunesse, la Municipalité et les services municipaux en lien avec l’élu référent.
2. Faciliter les démarches du Conseil Municipal des Jeunes dans ses recherches, dans des outils d’analyse.
3. Impulser une dynamique méthodologique en donnant du sens à une action, à une démarche.
4. Assurer l’accompagnement administratif, financier, formatif des conseils de Jeunes
5. Informer les conseillers Jeunes et les habitants des projets du territoire.
6. Faire remonter les problèmes des quartiers repérés par les conseillers de Jeunes ou les habitants et assurer leur suivi
7. Organisation des déplacements et la participation à des colloques et séminaires.

Les préconisations découlent d’une réflexion issue d’une part des formations, des entretiens réalisés auprès des conseillers jeunes et d’autre part issue d’expériences observées dans d’autres collectivités.

 

La démocratie participative

La démocratie est une construction permanente.
La démocratie participative est par définition évolutive.
La démocratie participative ne peut se limiter à la seule démocratie de proximité ; la proximité peut être même parfois un « frein » à l’action publique sur des décisions d’intérêt général.

 

 

Faire de chaque jeune un acteur de la cité

La démocratie participative est tout autant une boite à idées qu’un levier pour intégrer dans le débat public la totalité des citoyens.

Mieux gérer la ville avec les habitants, c'est faire de chaque habitant un acteur de la cité. C'est pour les élus et les services de la ville, gagner en efficacité, en consultant les habitants, leurs associations, les acteurs économiques, sociaux, culturels, sportifs, les organisations syndicales, les usagers de la ville et de ses services, dans l'application des politiques municipales ou dans la réflexion engagée pour améliorer et dynamiser la qualité de la vie dans la ville.

Pour cela il convient, pour chaque projet, de prendre en compte le temps de l’information, de la consultation, de la concertation.

Trois temps distincts précèdent celui de la décision :

- L’information est un préalable et suppose que tout service ou élu soit en situation de
produire des documents écrits ou visuels accessibles au plus grand nombre, d’employer un langage courant.
- La consultation consiste à recueillir au-delà de l’information, l’avis des intéressés.
- La concertation suppose que le projet soit amendable après information et consultation.

On peut considérer qu’une démarche est « concertante » quand celle-ci peut très concrètement influencer voire remettre en question le projet initial. On peut alors parler de co-construction, de démarche de consensus.

Les sociologues constatent qu'un individu se construit mieux s'il participe à l'élaboration de son environnement, le Conseil Municipal des Jeunes est source d'éveil et d'épanouissement pour ses membres, Je fais en sorte que les jeunes élus aient le goût du débat, la volonté d'être utile, la recherche de l'intérêt général, l'écoute et le respect de l'autre et de ses idées, le sens de l'argumentation, tout en demeurant idéaliste.

Il semble important de souligner que le Conseil Municipal des Jeunes est avant tout, ce que les jeunes souhaitent en faire. La liberté est la garantie d'une participation fructifiante à la vie de la cité. C'est également une garantie de chances supplémentaires pour la réussite future des jeunes.



image

Objectif général
Développer la démocratie participative des jeunes

Objectifs opérationnels
• Animation du Conseil Municipal des Jeunes
• Mise en place d’instances de concertation avec les publics au sein des différents dispositifs d’animations 


 

Les projets du Conseil Municipal des Jeunes 2011

• Candidature de Monsieur Corentin LEGAY au Conseil d’Administration de l’ANACEJ (Association Nationale des Conseils d’Enfants et Jeunes)
• Réalisation d’un projet d’échange culturel et artistique intitulé « Séjour au bout du Monde » au Sénégal (Dakar et Kédougou)
• Projection du documentaire « Séjour au bout du monde » au cinéma « Les Etoiles » réalisé par les jeunes du groupes sénégal.
• Participation aux manifestations locales (Foulées du Bruaysis, Remise des dictionnaires, Law en scène, Fête d’artois Comm)
• Organisation en partenariat avec le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (CCFD-Terre solidaire) du projet « Défi, bouge ta planète sur le thème de l’Afrique du Sud.
• Mise en place d’un rallye des institutions en concertation avec les services publics de la ville auprès des enfants des ALSH et du Centre Animation Jeunesse
• Participation d’une délégation de jeunes élus à l’assemblée générale de l’ANACEJ (1er juin 2011). Renouvellement de la candidature de la ville de Bruay-La-Buissière
• Organisation de la 3ème édition de la « SOIREE PLAYA » pour marquer le démarrage des vacances estivales et la fin de l’année scolaire en lien avec le programme des activités jeunesse avec le Centre Animation Jeunesse.
• Réalisation d’un reportage vidéo sur le thème du développement durable en partenariat avec Artois Comm dans le cadre de l’agenda 21 qui sera présenté lors de la Fête d’Artois Comm le 24 et 25 Septembre 2011.
• Lancement de l’appel à candidature de Octobre à Décembre 2011 en vue des éléctions du Conseil Municipal des Jeunes pour Janvier 2012
• Organisation de l’opération Téléthon en concertation avec le réseau associatifs et clubs sportifs du territoire.

Site de l'ANACEJ :
http://anacej.asso.fr/